LE PROJET EN 10 POINTS CLÉS

bannière
10 points clés


  • 1/Créer une boutique implantée dans le quartier de la goutte d’or : directement approvisionnée par les producteurs, CoopaParis offrira une gamme large de produits alimentaires paysans disponible toute l’année à un prix équitable
  • 2/Soutenir une agriculture paysanne :  CoopaParis souhaite favoriser  le maintien d’une agriculture à échelle humaine par le développement  de relations solidaires entre consommateurs et producteurs 
  • 3/Promouvoir des modes de production durables, respectueux de l’environnement : CoopaParis sera approvisionné prioritairement par  les produits de saison adoptant des modes de production durables
  • 4/Inventer un espace permettant d’interroger nos modes de consommation en rapprochant consommateurs et producteurs : remettre l’humain au centre de cette relation
  • 5/Favoriser l’accès à une alimentation de qualité au plus grand nombre, garantir une alimentation de qualité gustative, nutritionnelle et sanitaire à un prix abordable
  • 6/Développer la vente directe et les circuits courts en supprimant les intermédiaires
  • 7/Relocaliser les échanges en favorisant les produits  locaux et de saison
  • 8/Faire de CoopaParis  un lieu de pratiques citoyenne à la dimension du quartier de la goutte d’or.  La coopérative  sera autogérée par ses membres qui auront accès aux produits en contre-partie d’une participation au fonctionnement. Chaque adhérents pourra participer  aux prises de décisions sur le principe d’un membre une voix.
  • 9/Un projet économique alternatif : bien que fondé sur un modèle à but non lucratif, le projet doit pouvoir se développer économiquement en respectant ses objectifs de solidarité : les bénéfices sont impartageables, affectés au développement de la coopérative et à la promotion des principes qui la fondent et de servir au mieux les intérêts de toutes les catégories participant à son fonctionnement : coopérateurs, producteurs, salariés.
  • 10/Solidarité et transparence des échanges : La coopérative assure la transparence des modes de production et de la répartition des marges dans les échanges. Elle s’assure dans la mesure du possible que les  personnes qui cultivent et qui transforment sont bien rémunérées et qu’elles travaillent dans des conditions dignes
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s